Lorsque l’on rédige des pages de vente, nous avons naturellement tendance à écrire d’une manière qui est… LOIN d’être la meilleure. Oui, sans nous en rendre compte nous faisons des erreurs. Et pourtant, dans la rédaction web comme dans tout autre domaine, il y a des règles à suivre pour rédiger une page de vente efficace. 

Bien sûr, certaines de ces règles changent dans le temps car les mentalités diffèrent et qu’il est de plus en plus compliqué de conserver l’attention des lecteurs… Mais certaines règles ne changent pas, et ne changeront certainement jamais. En voici quelques unes :

Évitez le jargon

Chaque domaine à des mots clés spécifiques qui ne sont pas forcément très compréhensibles lorsque l’on est débutant. Et pourtant, certains utilisent ces mots incompréhensibles à la pelle ! Contrairement à ce que ces personnes peuvent penser, cela ne va pas impressionner le lecteur. Cela va juste les agacer et les décourager. Mais surtout, cela va vous faire perdre un client potentiel. Dommage non ?

Point d'intérrogation À ne pas oublier : Utilisez des mots et des phrases simples à lire. Votre lecteur ne devrait jamais devoir à s’arrêter de lire pour chercher une définition. Autrement, oubliez-le car… Ce prospect est perdu. Vous devez vous adapter à vos prospects.

Vos prospects sont débutants ? Alors utilisez du vocabulaire simple et expliquez tout ce qu’il faut pour qu’il puisse comprendre instantanément tout ce que vous dîtes.

Vos prospects sont des professionnels ? Alors adaptez vous et utilisez leur vocabulaire. Du vocabulaire précis et spécifique à leur domaine.

Évitez les phrases négatives

De règle générale, écrire sous forme positive a un impact bien plus puissant sur vos prospects. Mais cela dépend de ce que vous écrivez et surtout pour qui vous l’écrivez. Voici quelques petits exemples pour que cela vous soit plus clair :

  • Négative : “Il n’est pas sorti de la maison”
  • Positive : “Il est resté dans la maison”
  • Négative : “Cela ne vous coûtera pas un sou”
  • Positive : “Cela vous sera totalement gratuit”
  • Négative : “Il n’était pas présent au moment du spectacle”
  • Positive : “Il était ailleurs au moment du spectacle”

Alors, qu’en pensez-vous ? Qu’est-ce qui vous touche le plus ?

Évitez les gros pavés

J’ai récemment vu des articles ne contenant qu’un seul paragraphe de 60 à 70 Pavélignes…

  • Est-ce lisible ? Bien sûr que non !
  • Est-ce que cela donne envie de le lire ? Pas du tout !

Et c’est d’ailleurs pour cette raison que je ne les ai pas lus. Pourtant, ces articles auraient pu contenir les meilleures informations du monde… Mais malheureusement elles n’étaient pas mises en évidences. Bon, alors ici comme vous le voyez c’est une situation extrême car il n’y avait strictement aucun saut à la ligne. Mais il faut vraiment que vous pensiez à écrire de petits paragraphes les plus aérés possibles. Vous voyez ? Lorsque l’on écrit un paragraphe long, il devient beaucoup plus dur à lire et bien moins accueillant. Mais surtout, il donne beaucoup moins envie. Ne trouvez-vous pas ? Et encore… Il peut y avoir bien pire !

Le mieux serait donc que chacun de vos paragraphes fassent au maximum 4 à 5 lignes. Oui, car plus vos paragraphes seront courts et aérés, plus vos lecteurs auront tendance à vous lire.

Évitez les clichés

Il y a beaucoup de phrases qui ont été dites et redites au cours de nombreuses années. Et ces phrases là, sont devenues totalement clichés. Par exemple quand je vous parle là, tout de suite, je pense plus spécialement à la phrase “Le temps c’est de l’argent” ou… “Satisfait ou remboursé”.

Ces phrases ont été dites un nombre de fois incalculable et n’ont sûrement quasiment plus aucun impact sur vos prospects. C’est presque comme si certaines de ces phrases “clichés” repoussent totalement certains de vos clients potentiels. Car elles ne donnent plus confiance, au contraire… Pourquoi ? Et bien car :

  1. Vos prospects ont pu avoir une mauvaise expérience liée à cette phrase et donc de mauvais souvenirs peuvent en resurgir
  2. Certains de ces clichés font aujourd’hui face à de nombreux préjugés et sont mal vus

C’est pour cela qu’à mon sens, vous devriez plutôt essayer de mettre en avant votre personnalité. Évitez donc les clichés et montrez-vous ! Soyez humain et paraissez sympathique aux yeux de vos prospects. Là est la clé qui vous permettra de vendre vos produits… Soyez authentique !

Évitez les longues phrases

Plus vos phrases seront longues, plus il sera difficile de vous suivre. Et n’oubliez pas que la simplicité est le plus important !

Lorsque nous lisons, nous avons plus de facilité à retenir les phrases simples et courtes. Et entre nous…Il faut avouer que c’est aussi plus agréable. C’est pour cela qu’il faut absolument éviter les phrases longues. Car TOUT se joue à un mot près. Si jamais votre phrase est trop longue et que votre lecteur à du mal à suivre, alors il finira par se lasser de votre texte… Et à partir de là, vous l’aurez perdu.

Le mieux est donc de faire varier la taille de vos phrases. Écrire une phrase courte puis une phrase plus longue permet de ne pas lasser le lecteur en variant la forme de ses phrases. Car il est déconseillé que vos phrases soient trop longues. Mais il ne faut pas non plus écrire que des phrases courtes. Sinon la lecture deviendra fade et désagréable. Disons qu’il faut un juste milieu. Vous voyez ce que je veux dire ?

Et voilà pour ces 5 erreurs… Maintenant, j’aimerais rajouter un dernier petit conseil…

Oui, un conseil qui reste extrêmement important dans vos pages de vente :

Variez votre texte

Qu’est-ce que je veux dire par là ? Et bien tout simplement qu’il est plus agréable de lire un texte comportant des phrases interrogatives, exclamatives et des dialogues… Plutôt que de lire un texte contenant seulement des phrases affirmatives.

DiversifiezFaites vivre votre texte ! Faites varier chacune de vos phrases pour que la lecture de vos textes soient fluides et agréables.

Prenons l’image d’une rivière… Vous êtes d’accord avec moi, l’eau y coule vers la mer, non ? Oui ? Et bien vos textes doivent être similaires. Ils doivent se lire tous seuls !

Faites en sorte que votre texte coule jusqu’à ce que le lecteur atteigne la mer. Vos lecteurs lisent votre page jusqu’à la fin ? Alors c’est gagné, vous avez certainement vendu votre produit/service.

En conclusion s’il y bien trois choses qu’il faut retenir pour vos textes c’est qu’ils doivent être :

Simples, agréables et authentiques

 

Sachez que ces erreurs et ces conseils marchent généralement pour tous types de rédaction web… Que ce soit pour des pages de ventes, des articles de blog, des fiches produits, des emails et bien plus…

En tout cas voilà, vous connaissez maintenant ces 5 erreurs… En faisiez-vous en une ?

Share This