Sélectionner une page

Aujourd’hui si tu es entrepreneur, webmarketer ou webmaster, tu essaies probablement d’acquérir du trafic à l’aide de différents canaux marketing. Social Media, advertising, référencement naturel, emailing… On peut dire qu’il n’en manque pas !

Mais comment déterminer quels canaux marketing marchent le mieux pour ton business ?

Et bien, il va simplement falloir tracker chacune de ses URLs à l’aide de balises UTM Google Analytics ! Ah non mais alors, qu’est-ce que c’est que ça…

Qu’est-ce qu’un UTM Google Analytics ?

Pour faire court, les balises UTM Google Analytics sont des paramètres de tracking intégrés à une URL type «https://monsite.com?utm_source=social». Ces paramètres permettent à Google Analytics de tracker et catégoriser avec précision tous les clics venant de chacun de ces liens.

On reconnaît généralement les paramètres d’URL grâce au «?» se situant juste après le nom de domaine.

Par exemple, j’ai automatisé la publication d’anciens articles pour les nouveaux abonnés Twitter avec Recurpost. Je veux savoir si ça marche et si ça a un impact ! Pour ça, je ne vais non pas intégrer un lien simple vers l’article dans la publication, mais un lien contenant des UTMs. Soit :

https://likead.fr/operateurs-de-recherche-google-seo/?utm_source=social&utm_medium=recurpost

Maintenant si je jète un oeil à Google Analytics, je verrais ainsi que ça ne marche pas du tonnerre car ça n’a apporté que peu de visiteurs. D’ailleurs, je le réduis petit à petit… Ce genre d’automatisation impersonnelle n’est pas ma tasse de thé ah ah. 🙂

Présentation des balises UTM sur Google Analytics

Ici, les publications automatisées ont apporté seulement 4 visiteurs les 7 derniers jours. Mais cela attire des lecteurs réellement intéressés avec un nombre de pages/session et une durée moyenne des sessions élevée.

Bon, maintenant on sait ce que c’est mais alors…

Pourquoi tracker ses URLs ?

Si tu n’es pas convaincu par l’utilité des UTMs, il va rapidement falloir changer ça ! Et crois moi, c’est hyper utile pour mesurer ses résultats et définir des objectifs. 😉

Imaginons que tu viens de sortir un nouveau produit et que tu souhaites en faire la promotion sur différents canaux marketing. Tu as notamment choisi de le vendre en affiliation à l’aide de différents influenceurs.

…Tu souhaites donc savoir exactement combien de clics et de ventes te rapportent chacun de ces affiliés. Pour cela, on va simplement faire appel aux UTMs ! Ainsi, chaque affilié aura son URL personnalisée du genre :

Exemple d'url contenant des paramètres UTM Google

Mais de manière générale les balises UTM Google Analytics te permettront de :

  • Tracker tes campagnes publicitaires
  • Définir quels sont tes meilleurs affiliés dans le cas où tu fais de l’affiliation
  • Déterminer d’où vient ton trafic et quelles sont tes actions les plus efficaces
  • Découvrir quels sont tes meilleurs canaux marketing (à savoir que c’est souvent la règle des 80/20)
  • Tracker l’impact de ton partenariat avec telle ou telle marque

En bref, c’est hyper utile dans tous genres de situation et ce serait une grosse erreur que de ne pas les utiliser. Tu ne vois toujours pas trop quand utiliser les balises UTM Google ? Ok, alors… Allons plus loin.

 8 Exemples d’utilisation des paramètres UTM Google Analytics

Tracker ses URLs est indispensable dans de nombreux cas. Voici quelques exemples :

  • Tu souhaites tester différentes bannières publicitaires afin de ne garder que la meilleure
  • Tu es en train de promouvoir un produit via différents emplacements de ton site et tu souhaites savoir quel emplacement convertit le plus
  • Tu viens de terminer ton article et tu souhaites déterminer quel réseau social est le plus efficace pour le promouvoir
  • Tu as fait un partenariat et veux déterminer sa rentabilité
  • Tu viens de réaliser une magnifique signature d’email. Maintenant… Est-ce qu’elle marche ?
  • Tu as mis en place des publicités sur les réseaux sociaux et souhaite analyser ses résultats distinctement sur Google Analytics
  • Tu viens de réaliser un mail qui promeut un produit avec plusieurs appels à l’action et tu veux savoir lequel de ces boutons convertit le plus
  • Tu réalises un ebook dans lequel tu intègres plusieurs liens vers un produit / formation et tu souhaites en connaître l’impact

Ok, alors maintenant que tu as compris l’utilité des saints UTMs, voyons voir comment on les utilise. 😏

Comment ça se passe ?

Alors pour tracker une URL, c’est très simple. Google fournit d’ailleurs des outils pour nous faciliter la tâche avec Google Analytics URL builder (yes !). Pour que tu vois un peu comment ça marche voici un exemple d’une version web/email complétée :

Présentation de Google Analytics URL Builder et ses champs UTMs

Comme tu peux le voir, Google fournit déjà pas mal de conseils sur l’utilisation des paramètres UTM. Mais voyons ça un peu plus en détails pour que ça te soit plus clair…

Les 5 paramètres de tracking Google Analytics

Actuellement, il y a en tout 5 paramètres à compléter… dont un obligatoire. Et les voici :

• Campaign Source (utm_source) » Ce paramètre permet d’identifier la source comme un nom de site ou d’affilié par exemple. C’est un paramètre indispensable.

• Campaign Medium (utm_medium) » Et le second paramètre le plus utilisé, celui-ci permet d’indiquer le type de support. Par exemple : email, social, display, banner…

• Campaign Name (utm_campaign) » Un paramètre recommandé dans lequel on identifie le nom de la campagne marketing. Ça peut être le nom d’un produit, d’une action marketing précise ou bien la date d’envoi d’un email par exemple.

• Campaign Term (utm_term) » Ce paramètre permet d’identifier un mot-clé correspondant à votre campagne sponsorisée par exemple. Tu peux aussi l’utiliser pour préciser encore plus ton lien mais cela reste optionnel.

• Campaign Content (utm_content) » Un second paramètre optionnel, utile pour préciser son lien lorsqu’on réalise des A/B tests ou des publicités contenant plusieurs textes/bannières.

Une fois ces paramètres complétés, tu retrouveras le lien tracké, automatiquement complété juste dessous :

Rendu d'une URL trackée via les UTMs Google Analytics

Après, c’est à toi de t’organiser comme bon te semble. Certains aiment être extrêmement précis quant aux URLs, d’autre feront au plus simple. Tout dépend de ta situation et de tes besoins !

Conseil : Évite de modifier le nom des utm_medium à chaque utilisation. Par exemple si tu choisis «social» tiens toi en à «social» et ne par pas sur «reseaux sociaux» ou «social media» par la suite. Cela risque de diviser tes stats sur Google Analytics.

Analyser ses résultats sur Google Analytics

Maintenant, intégrer des URLs trackées dans ses pages web et emails… C’est bien. Mais où est-ce que l’on voit les résultats sur Google Analytics ?

Et bien rendez-vous sur Google Analytics » Acquisition » Source/Support.

Accès aux balises UTM sur Google Analytics

Tu pourras ensuite approfondir ta recherche en cliquant sur «Source», «Support» ou bien tout simplement en cliquant sur une des sources. Ça te donnera accès à tous les détails concernant par exemple, les réseaux sociaux, les affiliés, l’emailing… 🙂

N’oublie pas d’intégrer la balise rel= »canonical » à chacune de tes pages ! Parce que oui, les balises UTM viennent de Google mais cela n’empêche que ça peut être une source de duplicate content…

Conclusion

Tu l’auras compris, tracker ses URLs est aujourd’hui indispensable. Que ce soit pour analyser et optimiser son business mais aussi pour ses campagnes publicitaires… Alors après, il faut s’y tenir et ne surtout pas oublier de les intégrer dès que nécessaire ! 👍

Share This